Les Grands Noms du Jazz

Sélectionnez un style pour accéder aux fiches des artistes correspondants

Jean-Luc Ponty

violoniste [Jazz-Rock]

Jean-Luc Ponty (né le 29/09/1942 à Avranches) est un violoniste et compositeur de jazz français. Il a contribué à métamorphoser l'image du violon dans le jazz, notamment avec l'utilisation du violon électrique, et en combinant le violon au MIDI (Musical Instrument Digital Interface).

Son père, professeur de violon, lui donne ses premières leçons, puis il poursuit ses études au Conservatoire de Rennes et au Conservatoire National Supérieur de Paris. Outre le violon, il y étudie également le saxophone ténor et la clarinette.

Après un début de carrière dans l'Orchestre Lamoureux, fasciné par la musique de Miles Davis et de John Coltrane, il opte résolument pour le jazz. Il joue alors avec Stéphane Grappelli et forme un trio avec Daniel Humair et Eddy Louiss (d'où l'album "Trio HLP" en 1968).

En 1969 Jean-Luc Ponty fait sa première expérience aux Etats-Unis, où il travaille avec Frank Zappa ("King Kong: Jean-Luc Ponty Plays the Music of Frank Zappa") et avec son propre groupe, The Jean-Luc Ponty Experience (Peter Warren, Philippe Catherine, Oliver Johnson, Joachim Kühn), accompagné du George Duke Trio ("Jean-Luc Ponty Experience with the George Duke Trio").
Il rentre en France en 1970, où il enregistre avec son groupe l'album ”Open String” (1972), avant de retourner aux Etats-Unis, à Los Angeles précisément, jusqu'à la fin des années 1980.

En 1974, il intègre le Mahavishnu Orchestra de John Mc Laughlin. Deux albums s'ensuivent en 1975 : "Visions of the Emerald Beyond" et "Apocalypse".

Il enregistre ensuite en tant que bandleader des albums emblématiques du jazz-rock : "Upon the wings of music" (1975), "Imaginary voyage" (1976), "Aurora" (1976), "Enigmatic ocean" (1977), "Cosmic Messenger" (1978), et "A taste for passion" (1979).

En 1984, sur "Open Mind", Jean-Luc Ponty joue est à tous les instruments ou presque, dont synthés et séquencers. Cet album contient également deux morceaux avec le claviériste Chick Corea, et un solo du guitariste George Benson.

Après une période électronique chez Columbia à la fin des années 1980, le violoniste fait un virage à 180° en 1991, avec l'album "Tchokola", où sa collaboration avec des musiciens ouest-africains relève du world-jazz acoustique.
Il poursuit dans cette direction rythmique sur "No Absolute Time", en 1993.

En 1995 paraît "The Rite of Strings", un album enregistré avec le guitariste Al Di Meola et le bassiste Stanley Clarke.

En 2005, Ponty est en tournée mondiale avec son nouveau groupe "TRIO!" (avec Stanley Clarke à la contrebasse, et Bela Fleck au banjo).

Début 2007, Jean-Luc Ponty & his Band enregistrent l'album "The Acatama Experience", avec la participation des guitaristes Allan Holdsworth et Philip Catherine.

Info Jazz  En 1972, le violoniste, au faîte de sa période "pop", est l'invité vedette du disque d'Elton John "Honky Chateau".

Jean-Luc Ponty est le premier à utiliser le violon électrique à 5 cordes (1977) et le violon Midi (1985).

En 2003, il fait avec Philip Catherine les arrangements musicaux du disque de Julien Clerc, "Studio".

Crédit : Mathieu Perino


Enigmatic Ocean Part-II, Jean-Luc Ponty
[album : Enigmatic Ocean]

Partitions de Jean-Luc Ponty

Vous avez des informations supplémentaires ?
modifierCliquez ici pour compléter cet article