Les Grands Noms du Jazz

Sélectionnez un style pour accéder aux fiches des artistes correspondants

James Brown

chanteur [Funky]

James Joseph Brown (3/05/1933, Barnwell, Caroline du Sud - 25/12/2006, Atlanta, Georgie) était un chanteur et musicien américain.

Initiateur du funk, il a eu une très grande influence sur la soul, le rhythm and blues et le gospel.

En 1956, il fonde 'The famous flames' avec Bobby Bird et rencontre le succès avec 'Please, please, please'. Leur gospel va vite évoluer vers le rythm'n'blues sous l'impulsion du bouillonnant chanteur.
Le chant est de plus en plus heurté, la musique simplifiée... le funk est en train de naître.

Les prestations scéniques endiablées de James Brown, dans une période difficile pour les noirs américains, sont comme une libération. En 1965, il sort 'Papa's got a brand new bag' et 'I feel good' qui deviennent des tubes planétaires avant 'Sex Machine'.

L'avènement du disco, qu'il a influencé, à la fin des années 70, va paradoxalement ralentir sa carrière. Il participe au film 'The blues brothers' et continue à exister au travers des samples et diverses influences.

James Brown s'éteint le jour de Noël 2006, des suites d'une pneumonie.

Info Jazz  Parmi les nombreux surnoms qui ont été donnés à James Brown, on se souvient de "Godfather of Soul", "Mr. Dynamite" ou "hardest working man in show business". Un autre surnom du chanteur, "Minister of New Super Heavy Funk", a donné le nom d'un célèbre groupe d'Acid jazz : "The Brand New Heavies".

Si le talent de James Brown fait l'unanimité, il n'en était pas moins critiqué de son vivant pour ses frasques conjugales et ses démêlés avec la justice.


I Feel Good, James Brown


Tell me that you love me, James Brown


Livin in America, James Brown

Partitions de James Brown

Repères discographiques

Quatre albums de James Brown ont ete classes par le Rolling Stone Magazine parmi les "500 meilleurs albums de tous les temps" :

- Live at the Apollo (1963) (place 24)
- In the Jungle Groove (1986) (place 330)
- Star Time (1991) (place 79)
- 20 All-Time Greatest Hits! (1991) (place 414).

Parmi les classiques, ont peut aussi citer : Live at the Apollo, vol. 2 (1968), Sex Machine (1970), Get On the Good Foot (1972), The Payback (1974), et Hell (1974).

Par ailleurs, six singles de James Brown figurent au classement des "500 meilleures chansons de tous les temps" :

- Please, Please, Please (1956) (place 142)
- Papa's Got a Brand New Bag (1965) (place 72)
- I Got You (I Feel Good) (1965) (place 78)
- It's a Man's Man's Man's World (1966) (place 123)
- Say It Loud - I'm Black and I'm Proud (1968) (place 305)
- Get Up (I Feel Like Being A) Sex Machine (1970) (place 326).

discographie Toute la discographie de James Brown dans la boutique Planète Jazz

Vous avez des informations supplémentaires ?
modifierCliquez ici pour compléter cet article