Les Grands Noms du Jazz

Sélectionnez un style pour accéder aux fiches des artistes correspondants

Joao Gilberto

guitariste, chanteur [Bossa-Nova]

João Gilberto Prado Pereira de Oliveira est un guitariste et chanteur brésilien, né le 10 juin 1931 à Juazeiro dans l’état de Bahia.
Il est considéré comme le créateur de la Bossa Nova, avec Antonio Carlos Jobim.

Joao Gilberto commence la musique à l'âge de 14 ans, quand son grand-père lui offre sa première guitare. A 18 ans, il quitte son village pour Salvador de Bahia, puis il rejoint Rio où il devient chanteur et leader du groupe "Garrotos da lua".

Après dix ans de pérégrinations, Joao Gilberto est pris en charge par le chanteur Luis Telles. Il peut enfin se consacrer exclusivement à la musique.

Joao Gilberto sort son premier disque "Chega de Saudade" en 1959 : il interprète au chant et à la guitare une musique de Tom Jobim et des paroles de Vinicius de Moraes. Cet album est considéré comme le point de départ du style Bossa Nova.

Puis Joao part vivre aux Etats-Unis, où il rencontre le saxophoniste de jazz Stan Getz. Leur collaboration va donner, en 1963, l'enregistrement de l'album "Getz/Gilberto" où figure le titre mythique, "The girl from Ipanema", interprété par son ex-épouse, Astrud Gilberto.
On y retrouve aussi les tubes "Desafinado", "Corcovado" et "So Danco Samba", qui n'ont pas pris une ride malgré les décennies.

En 1973 sort l'album intitulé "João Gilberto" parfois surnommé l’album blanc de la bossa (en référence à un célèbre album des Beatles).
D'une orchestration réduite au strict minimum (João Gilberto à la guitare et au chant, un batteur, et l'intervention sur un titre de Miucha, la nouvelle épouse de João) et d’une sensibilité cool, presque mystique, ce disque marque un certain éloignement du son de João jusqu’alors. Cet album reprend le succès Aguas de março et regroupe entre autres Falsa bahiana et E preciso perdoar.

En 1980 paraît l'album "Brasil", en collaboration avec Gilberto Gil, Caetano Veloso et Maria Bethânia. D'anciens succès populaires brésiliens y sont remis au goût du jour, revisités sur le mode Bossa ("Aquarela do Brasil", "No tabuleiro da baiana", "Bahia com H", etc.).

Aujourd'hui, Joao Gilberto continue de se produire sur scène. Au brésil on le surnomme "O Mito" ("la Légende").

Info Jazz  Bebel Gilberto, la fille de Joao, a repris le flambeau : compositrice et chanteuse de Bossa Nova, elle vient de sortir son 3ème album en solo.


Chega de Saudade, Joao Gilberto
[album : Chega de Saudade]

Partitions de Joao Gilberto

Repères discographiques

Avec Garotos da Lua :

- 1951 Quando voce recordar / Amar e bom
- 1951 Anjo cruel / Sem ela
- 1952 Quando ela sai / Meia luz

En solo :

- 1958 Chega de saudade / Bim bom
- 1958 Desafinado / Ho-ba-la-la
- 1959 Chega de saudade
- 1960 O amor, o sorriso e a flor
- 1961 Joao Gilberto
- 1962 Joao Gilberto cantando as musicas do filme Orfeo do Carnaval
- 1963 Getz/Gilberto
- 1966 Getz/Gilberto Vol.2, Recorded Live At Carnegie Hall
- 1970 Ela e carioca / Joao Gilberto en Mexico
- 1973 Joao Gilberto
- 1976 Best of Two Worlds
- 1977 Amoroso
- 1980 Joao Gilberto Prado Pereira de Oliveira
- 1981 Brasil
- 1985 Joao Gilberto Live in Montreux
- 1991 Joao
- 1994 Eu sei que vou te amar
- 1996 Live at Umbria Jazz
- 2000 Voz e violao
- 2004 Joao Gilberto in Tokyo

discographie Toute la discographie de Joao Gilberto dans la boutique Planète Jazz

Vous avez des informations supplémentaires ?
modifierCliquez ici pour compléter cet article