Quizz Terminologie du Jazz

Retrouvez le terme auquel se rapporte chacune des définitions ci-dessous. Lorsque vous aurez terminé, cliquez sur "corriger" en bas de page.

   Mot anglais signifiant "poursuite", et désignant la succession d'au moins deux solistes, improvisant tour à tour sur des portions d'un thème (toutes les 4 mesures, toutes les 2 mesures, etc). Cette formule, où chacun doit "répondre" à une phrase improvisée, est très stimulante pour les participants qui peuvent laisser libre cours à leur inventivité et leur virtuosité. L'utilisation la plus commune de cette formule est celle qui permet des échanges entre orchestre et batterie. Ce sont les fameux "4-4" où un "soufflant" ou le pianiste improvisent quatre mesures accompagnées par la section rythmique et le batteur "répond" par quatre mesures en solo.

   Métrique divisant chaque temps en sous-unités multiples de deux (croches, doubles-croches, etc). Le jazz "classique" utilise pratiquement exclusivement une pulsation ternaire. Par contre le jazz rock, le jazz fusion et le latin jazz utilisent souvent les métriques binaires.

   Manière d'accompagner à la contrebasse consistant à jouer une note par temps. Cette manière de construire des accompagnements de basse "linéaires" est applicable à la guitare basse, au pédalier d'un orgue Hammond, à la main gauche du piano, etc.

   Courtes phrases musicales répétées de nombreuses fois telles quelles, quelle que soit l'harmonie. Très courant dans le blues, ce procédé est encore courant dans le jazz des années 1930.

   C'est la quarte augmentée de la tonalité principale du morceau. Agrémentée d'un effet d'ajustement vers l'aigu, elle donne une sonorité particulière caractéristique du blues. Très utilisée dans le jazz, elle a probablement pour origine la musique africaine dans laquelle le tempérament n'existait pas et fut probablement introduite au début du blues par les esclaves noirs américains. Note typique du blues. La tierce qui voyage de la tierce mineure vers la tierce majeure (plus proche de la tierce mineure) ; la quinte tirant vers la quinte diminuée, et la 7e mineure tirant vers la 6e. L'instrumentiste tente d'imiter la complainte du chanteur. xxx C'est également le nom d'un célèbre label de jazz.

   Contrairement à ce que la traduction pourrait suggérer, il ne s'agit pas d'un livre "bidon" ni d'un livre "falsifié". En effet, le verbe "fake" peut également signifier "improviser". Il s'agit donc d'un livre proposant des lead sheets, des partitions qui comportent, pour un standard de jazz, la ligne mélodique du thème et sa grille harmonique. La grille harmonique servant de support à l'improvisation, il est important qu'elle soit exacte et riche. La plupart de ces livres existent dans plusieurs tonalités afin de pouvoir être utilisés par les "instruments transpositeurs" (même si, dans l'absolu, un bon musicien sait "transposer à vue"). Pour la trompette, le saxophone soprano, le saxophone ténor et la clarinette, on utilise l'édition en "si bémol". Pour le saxophone alto et le saxophone baryton, l'édition en "mi bémol". Les autres musiciens (piano, guitare, trombone, etc.) utilisent l'édition en ut.